lundi 27 février 2012

AOR "The Colors Of L.A" (2012)


En ce début d’année 2012, AOR revient en force avec ce nouvel album "THE COLORS OF L.A", peaufiné comme il se doit par le maître incontesté de la mélodie, de l’émotivité et de la créativité, sans cesse renouvelés, dans le domaine de la FM classieuse : j’ai nommé Frédéric Slama.

Si comme à son habitude, il a fait appel à des musiciens renommés tant instrumentaux que vocaux, l’unité et la cohésion alliées à un sens inné de la mélodie, répétons-le, font déjà de ce nouvel album, un cercle lumineux qui scintille au firmament de notre musique préférée. Ecouter ces titres que l’on peut qualifier de pures merveilles est un plaisir sans cesse renouvelé, ils apportent chacun une part de bonheur, de finesse, le tout avec beaucoup d’émotions, c’est simple : on succombe à chaque fois ! Les interprètes donnent à tour de rôle un relief particulier à chaque titre qu’ils mettent en valeur de façon personnalisée. On découvre ainsi le magnifique Joe Pasquale sur "Jenny At Midnight", titre très accrocheur aux guitares rugissantes, tout simplement énormes ! Puis vient le tour de Jerry Hludzik (Dakota), unique en son genre sur "Benedict Canyon" et "Dreams From Silver Lake", celui de Steve Newman, qui n’a jamais aussi bien chanté, sur "Kimberly" titre taillé pour sa voix extrêmement envoûtante, vraiment ! N’oublions pas le toujours performant Philip Bardowell, très poignant sur "Brittany", mêlant émotions et mélancolie et renouvelant sa performance sur "Just One Kiss On Your Heart". Evoquons le nouveau venu Joe Summer qui officie sur "Under Your Spell" avec une grande conviction et bien sûr le grand Rick Riso, qui illumine de son talent le titre phare de cette merveille le déjà must "Halo Of Light".

A ce panel riche de chanteurs exceptionnels, les guitaristes principaux Tommy Denander et Frédéric Slama assurent à mort, secondés par les renommés Steve Lukather, Michael Landau ou Michael Thompson, la crème quoi ! Et avec les claviers fabuleux de Morris Adriaens, de David Diggs et de Randy Goodrum, cet album respire la force et l’élégance FM ! Au total 8 titres originaux inspirés avec un instrumental de folie ("Grace") plus 2 titres réenregistrés dont le célèbre "You’re My Obsession" et un instrumental revu lui aussi "Never Gonna Let Her Go" constituent ce joyau.

Du début à la fin, cet album vous entraîne dans un enchaînement de belles mélodies, de guitares grandioses, de claviers éclatants et une seule envie tenaillera l’auditeur : réécouter sans relâche ce nouveau chef d’œuvre, véritable feu d’artifice qui éclate au firmament de la musique FM !